Entre Veigné et Sainte-Maure de Touraine : Amphibiens et orchidées : opération de sauvegarde de plusieurs espèces protégées

09/07/2021
Le 14 juin 2021, un transfert d’espèces protégées a été mené le long des travaux d’aménagement de l’autoroute A10. Deux espèces d’amphibiens et une espèce d’orchidée ont été déplacées avant d’agrandir un bassin et de débroussailler un fossé.

 

Deux opérations de transfert d’espèces protégées se sont tenues la même journée : la première pour des amphibiens ayant élu domicile dans un bassin de Veigné, la seconde, pour des orchidées d’un fossé longeant l’autoroute à Sorigny. Ces mesures, initiées par le groupement d’entreprises représenté par Colas, en lien avec VINCI Autoroutes, ont été réalisées par la SEPANT (association départementale de protection de l’environnement). Elles ont pour but de sauver des espèces en amont de travaux.

 

sauvegarde amphibiens

Les mesures environnementales avant travaux servent à repérer la présence d’espèces protégées. L’objectif est d’être attentif à l’environnement dans lequel nous réalisons les travaux en nous adaptant pour la sauvegarde des espèces »Magali Boutet, chargée Environnement, Colas

45 tritons palmés et 15 grenouilles vertes
Parallèlement à l’élargissement de l’autoroute, un réseau d’assainissement comprenant 26 bassins est en cours de construction. L’un des bassins, situé route du Ripault (RD87) à Veigné, doit être agrandit. Surprise… certaines espèces d’amphibiens y ont trouvé un habitat douillet ! Avant de réaliser les travaux, la zone a donc été isolée pour protéger les grenouilles des engins de chantier. 

Le transfert peut à présent commencer. Equipés d’épuisettes et de de sceaux, Vinciane Leduc, chargée de mission biodiversité à la SEPANT, dirige les opérations. Deux espèces protégées sont déplacées vers la mare de substitution la plus proche, quelques pas plus au nord, soit au total, 45 spécimens de tritons palmés (adultes et larves confondus) et 15 grenouilles vertes (adultes et têtards). D’autres espèces, celles-ci non protégées, sont également recueillies : un dytique de la famille des coléoptères, des punaises d’eau ainsi que des larves de libellules anisoptères.

 Nous ne nous attendions pas à trouver des tritons palmés. C’est une bonne surprise car cette espèce peut coloniser une mare en moins d’un an »Vinciane Leduc, chargée de mission biodiversité à la SEPANT.

Une opération similaire avait déjà été menées en juillet 2020 à Villeperdue. 

30 orchidées
A Sorigny, des orchidées de l’espèce orchis pyramidal ont été repérées sur un fossé longeant l’autoroute. Sur cette portion de l’aménagement, la zone est débroussaillée quelques jours plus tard pour préparer le démarrage des travaux du plot n°2. Afin de les préserver, les orchidées sont transférées vers un terrain à Sainte-Maure-de-Touraine, dédié à l’entretien et au suivi des mesures environnementales du projet d’aménagement autoroutier. Ce site est idéal pour l’orchis pyramidal qui évolue en milieu calcaire. En juin 2020, déjà 280 pieds d’orchidées avaient été déplacés d’une zone en travaux vers ce site.

 

déplacement orchidée

 

orchidée et araignée

 

orchidée et abeille

 

triton

 

triton

 

grenouille verte