Diffuseur de Saran-Gidy : l'économie circulaire pour réduire le bilan carbone du chantier

28/07/2022
Dans le cadre de la politique ambition environnement 2030 de VINCI Autoroutes, une attention particulière est portée sur la réduction du bilan carbone du chantier.

 

Dans le cadre du chantier du diffuseur de Saran-Gidy, des innovations à des fins environnementales sont envisagées et testées. L’une d’entre elles est l’utilisation de laitier moulu dans le cadre des travaux de terrassement. Le laitier est l’un des déchets de l’industrie sidérurgique. Une fois collecté, il est séché et moulu très finement. Le laitier est utilisé en remplacement de la chaux comme traitement du sol, notamment des parties supérieures des terrassements. Il joue le rôle de liant, en agglomérant les gravats entre eux pour créer une couche de terrassement solidifiée sur laquelle viendront reposer les couches de chaussées. Ce « socle » est appelé couche de forme et est visible sur l’image.

Le laitier moulu, en plus d’être un produit de l’économie circulaire, est considéré comme très bas carbone. La production d’une tonne de laitier moulu génère 16kg de CO2, soit 30 fois moins que la chaux.

Grace à ce produit innovant issu de l’économie circulaire, le chantier du diffuseur de Saran-Gidy réduit de 1000 tonnes de CO2 son impact en termes d’émission carbone. Cette réduction équivaut à la production de près de 40 000 téléphones, ou encore un voyage de 5,4 millions de kilomètres en voiture (source : Mon convertisseur CO2 - ADEME).
Si vous voulez en savoir plus sur la politique ambition environnement VINCI Autoroutes :  Ambition Environnement 2030 | VINCI Autoroutes (vinci-autoroutes.com)