Diffuseur de Saran-Gidy : des clôtures pour protéger les amphibiens

22/02/2022
Sur le chantier du diffuseur de Saran-Gidy, VINCI Autoroutes met en place de nombreuses mesures pour protéger l’environnement et les espèces avoisinantes. En février, l’entreprise travaux a installé des filets à amphibiens en lisière du bois des Grands Logis afin d’isoler la zone de travaux et ainsi protéger les espèces.

 

Le chantier du diffuseur de Saran-Gidy se situe à proximité du bois des Grands Logis. Dans ce cadre, un écologue a mené une étude sur le terrain et a identifié les zones à préserver et à surveiller, qui ont ensuite été validées par les services de l’État compétents. 

Dans un premier temps, afin de dissocier la zone de chantier de la partie boisée, plusieurs centaines de mètres de clôtures ont été installées : elles permettront de préserver la circulation des amphibiens, et d’éviter leur installation et leur reproduction dans un secteur où des engins de chantier circulent. 
En complément de ces mesures préventives, l’écologue assurera un suivi régulier, de jour ou de nuit suivant les périodes, afin d’identifier les milieux favorables, les éventuelles pontes et mettre en place des mesures correctrices si nécessaire. Cette veille assidue permet de limiter les risques d’impacts sur les amphibiens. 

Un des enjeux du chantier du diffuseur de Saran-Gidy est la prise en compte de la biodiversité à chaque étape du chantier. Toutes les précautions sont mises en œuvre pour limiter l’impact sur les milieux et les espèces. Ainsi, le calendrier des travaux a été bâti en cohérence avec le cycle de vie et de reproduction des espèces. Cette opération de pose de clôtures visant à préserver les amphibiens, s’inscrit dans la démarche ERC « Eviter, Réduire, Compenser » qui consiste à concevoir un projet le moins impactant possible pour l’environnement.