QU'EST-CE QU'UNE BUSE MÉTALIQUE ?

Le réseau ouest de VINCI Autoroutes compte 5 320 ouvrages hydrauliques de petits diamètres sous l’autoroute (< à 2 mètres de diamètres) et 137 buses de toutes natures (métalliques, composites type PRV, béton) dont l’ouverture est cette fois supérieure à 2 mètres, les classant de facto en ouvrages d’art.

Une buse hydraulique est une structure construite pour permettre le passage d’un cours d’eau sous l’autoroute. Ces ouvrages sont essentiels pour éviter les inondations et les dommages potentiels à la chaussée causés par l’eau. Les buses présentent au niveau des axes autoroutiers permettent d’assurer la continuité écologique des milieux naturels alentours. Elles font l’objet d’une surveillance continue et l’entretien de ces aménagements est essentiel pour protéger la biodiversité.

Les buses constituent une catégorie spécifique de passages inférieurs. Il s’agit de « tuyaux » qui selon leur nature et leur environnement peuvent remplir différentes fonctions : rétablissement de cours d’eau, passage de la faune piscicole et/ou terrestre, passage routier ou piéton. Leurs structures sont variées : buses métalliques, en béton, en polyester renforcé de fibres de verre.

Ces aménagements subissent l’impact des contraintes extérieures de façon constante, d’une part par le poids de la plateforme autoroutière située au-dessus, et d’autre part par l’action des éléments qui franchissent cette buse. Les travaux de renforcement sont donc essentiels pour s’assurer du bon état de l’ouvrage.

Ces ouvrages remplissent plusieurs fonctions vitales :

  • Prévention des inondations : En canalisant les cours d’eau sous l’autoroute, ils empêchent l’eau de s’accumuler sur la chaussée, réduisant ainsi les risques d’accidents et de détériorations ;
  • Protection de l’environnement : Ils permettent le passage naturel de l’eau et des organismes aquatiques, préservant ainsi les écosystèmes locaux ;
  • Durabilité des infrastructures : En contrôlant le flux de l’eau, ils prolongent la durée de vie de l’autoroute en minimisant les dommages causés par l’érosion.